Le centre-ville a prit de la hauteur mercredi !

Publié le 11 Juillet 2016

Le centre-ville a prit de la hauteur mercredi !
Le Masters de saut à la perche de l’US Forbach a rythmé l’après-midi, hier en ville haute. Entre les immeubles, les athlètes ont pris leur élan pour franchir les barres, dans une belle ambiance et sous le soleil.

Pendant que les prix baissaient dans les magasins, la barre est montée de plus en plus haut au fil de l’après-midi dans la rue Jean-Monnet. L’US Forbach y a installé son sautoir, pour organiser son Masters de perche. Depuis 2008, le club d’athlétisme a pris l’habitude de délaisser le stade du Schlossberg pour faire le spectacle en plein centre-ville. Ça marche : les voitures ralentissent, les badauds s’arrêtent et les curieux se posent en terrasse pour profiter de l’animation. Avec le soleil en prime !

Une soixantaine de perchistes a répondu présent. Ils représentaient les clubs de Forbach, Yutz-Thionville, Thaon, Remiremont-Saint-Dié, Dijon ou encore Zweibrücken. Trois concours (jeunes, régional + féminin, élite masculin) rythment l’après-midi. Chaque perchiste s’élance au son de sa musique préférée et, au micro, Pascal Schuler, président de l’USF Athlé, présente les sportives et sportifs, puis décortique chaque saut.

Un peu de folie

La douzaine de perchistes forbachois en lice est répartie dans les trois concours. A longueur d’années, ils sont entraînés par Tatiana Isselé. « Pour faire du saut à la perche, il faut de la vitesse, une bonne impulsion, de bons repères dans l’espace, et être un peu fou ! Il ne faut pas se poser trop de questions, sinon ça te bloque », explique-t-elle avec le sourire.

Perchiste depuis 2008, quand elle était dans la catégorie des minimes, elle a pris la suite de Jean-Baptiste Henriot en 2013 pour encadrer la discipline, mais aussi organiser le Masters. Sans le moindre coup de barre hier.

Rédigé par Masters de Perche

Repost 0
Commenter cet article